[Live Report ] - 07/07 - STEVEN WILSON à l'Olympia - par Jérôme.

10 juillet 2018

07/07 - STEVEN WILSON à l'Olympia -

2h45 d'un concert magistral où se sont mélangé et allié, une qualité de son qui était au niveau de la perfection, une maîtrise technique des musiciens au top, un Steven Wilson plein d'humour et de simplicité, et un show visuel absolument magnifique. Franchement le seul bémol a été cette pause de 20mn "offerte" par l'Olympia au bout d'1h10 de concert et que nous avons dû subir vu qu'il n'y avait pas de première partie puisque dès 20h00 Steven Wilson a débuté cette troisième date sur quatre que Steven donne en ce moment en France.

Perso j'aurais bien enquillé les 2h45 d'une traite mais bon cette pause de 20mn est obligatoire dans cette salle pour cause d'invitation à consommer aux bars. Après avoir fait le festival Hellfest puis le festival Rétro C Trop, c'était au tour hier soir de cette seconde date à l'Olympia (après celle donnée au mois de Mars dernier) et avant celle de ce soir en Vendée dans un festival Pop.

Ces 4 dates avec 4 publics complètement différents montrent toute l'étendue du spectre musical que peut toucher un musicien tel que Steven Wilson. Par rapport au concert du mois de Mars dernier Steven nous annonce assez rapidement qu'il y aura 40% de choses différentes et notamment un retour sur son album "Hand.Cannot.Erase" plus sombre, mélancolique et conceptuel. Il enchaînera d'ailleurs juste après par "Routine" son 3ème titre le plus dépressif de son catalogue.  

Ceux qui étaient présent dans la salle comprendront.

Que dire sinon de ce concert si ce n'est comme je l'ai dit que le son était juste parfait, il est toujours très bon dans cette salle de l'Olympia certes, mais là il l'était encore plus. Le show visuel avec ce drap invisible au devant de la scène et sur lequel étaient projetées des vidéos donnant un aspect 3D et que les images se tenaient d'elles-mêmes dans les airs, c'était bluffant. Sinon j'ai adoré l'humour de Steven Wilson, comme par rapport au résultat du match de foot entre la Croatie et la Russie ou sur ceux dans la salle qui perdent leur temps à essayer de filmer quelque chose avec leur téléphone, pour ne citer que deux exemples.

Ce type est à la fois humble et drôle en plus d'être un musicien exceptionnel.

Franchement en tant qu'amateur de Rock Progressif je me suis régalé du début à la fin mais ce qui est génial c'est que même si on aime juste le Rock ou la Pop ou ce qui peut-être plus psychédélique, il y en a pour tout le monde avec la musique de Steven Wilson, et sa musique est tout sauf élitiste, on peut l'aimer à plein de niveaux différents.

En résumé j'en garderais forcément souvenir d'un des plus beaux concerts de cette année 2018 et même de tous les concerts que j'ai pu voir.