[Live Report ] - 15/11 Helloween au Zénith de Paris - Par Jérôme

20 novembre 2017

15/11 – HELLOWEEN au Zénith – Très bon concert bien plaisant du groupe Helloween, au Zénith, dans une formation agrandie avec le retour de Kai Hansen à la guitare, en plus de Michael Weikath et Sascha Gerstner, et de ses deux chanteurs Michael Kiske et Andi Deris.

Le concert a duré 2h50 et là je dois tout de suite faire mon mea culpa car je doutais qu’ils atteignent déjà les 2h30. Bon les petites animations vidéos ont aidé mais c’était très bien pensé pour souffler deux secondes et permettre aux guitaristes de changer d’instruments.

Je préfère encore ça à des petits discours servant à meubler et très souvent inintéressants. Il faut expliquer qu’à la place du backdrop c’était un écran géant de la même dimension, avec des animations vidéos pendant près de 3h00. Les animations n’étaient pas parfaîtes mais ça allait c’était très chouette quand même, et elles étaient toujours meilleures que celles de Guns n’ Roses.

Sinon franchement je pense que cela faisait plaisir à tout le monde cette petite réunification, et avec un concert ayant cette durée on a eu le droit à tous les titres que l’on pouvait espérer. Bon le seul bémol c’est la qualité vocale des deux chanteurs, surtout pour Michael.

Si c’est de plus en plus difficile pour Andi, que dire de Michael qui n’en peut tout simplement plus. Alors on le sait depuis très longtemps et le fait de le voir sur scène, au Zénith, avec Helloween, a primé sur le reste, mais bon si on est juste cela a été très compliqué pour lui.

Sur les titres en duo avec Andi, ce dernier était là pour sauver les meubles, mais sur les titres qu’il chantait en solo il faisait plus ou moins illusion mais on sentait toutes ses difficultés. Je l’ai trouvé plutôt correct sur «Future World», peut-être grâce à l’aide du public, mais sur d’autres titres…

Sinon la salle était en moyenne capacité sans être complète mais correctement remplie.

J’ai trouvé le son pas exceptionnel mais tout à fait satisfaisant. L’avancée de la scène dans le public a été super appréciable, j’étais à quelques mètres du groupe. Bon au final, rien à dire le groupe n’est pas venu se foutre de notre gueule, 26 titres, un très bon concert bien sympathique.

 Setlist :

Let Me Entertain You
(Robbie Williams song)
Halloween
(vocals Michael Kiske, Andi… more )
Dr. Stein
(vocals Michael Kiske & Andi Deris)
Intermission
(Seth & Doc)
I'm Alive
(vocals Michael Kiske)
If I Could Fly
(vocals Andi Deris)
Intermission
(Seth & Doc)
Are You Metal?
(vocals Andi Deris)
Kids of the Century
(vocals Michael Kiske, Michael… more )
Waiting for the Thunder
(vocals Andi Deris & Kai Hansen)
Intermission
(Seth & Doc)
Perfect Gentleman
(vocals Andi Deris)
Intermission
(Seth & Doc)
Starlight / Ride the Sky / Judas
(vocals Kai Hansen)
Heavy Metal (Is the Law)
(vocals Kai Hansen)
Intermission
(Seth & Doc)
Forever and One (Neverland)
(vocals Michael Kiske & Andi Deris)
A Tale That Wasn't Right
(vocals Michael Kiske & Andi Deris)
Intermission
(Seth & Doc)
I Can
(vocals Andi Deris)
Intermission
(Seth & Doc)
Drum Solo
(Dani Löble & Ingo 'battle')
Ingo Tribute
Livin' Ain't No Crime
(partial)
A Little Time
(vocals Michael Kiske)
Intermission
(Seth & Doc)
Why?
(vocals Michael Kiske & Andi Deris)
Sole Survivor
(vocals Andi Deris)
Intermission
(Seth & Doc)
Power
(vocals Andi Deris)
How Many Tears
(vocals Andi Deris, Kai Hansen & Michael Kiske)

Encore:
Invitation
Eagle Fly Free
(vocals Michael Kiske)
Keeper of the Seven Keys
(vocals Michael Kiske & Andi Deris)

Encore 2:
Guitar Solo
(Kai Hansen; In the Hall of the Mountain King)
Blue Suede Shoes
(Carl Perkins cover) (snippet, sang by Michael Kiske)
Future World
(vocals Michael Kiske &… more )
I Want Out
(vocals Michael Kiske & Andi Deris)
A Tale That Wasn't Right

 Jérôme - Facebook

 

 @ Olivier

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article